Marc Coppey

Instrument
Marc Coppey

Les master class du violoncelliste Marc Coppey

Marc Coppey

Marc Coppey est l’un des plus grands violoncellistes de nos jours. Il a d’abord attiré l’attention de Sir Yehudi Menuhin en 1988 au Concours Bach de Leipzig où il a remporté les deux prix les plus importants, à savoir : le premier Prix et le Prix spécial de la meilleure interprétation de Bach alors qu’il n’avait que 18 ans.

Par la suite, il a rapidement fait ses débuts à Moscou et à Paris dans le trio de Tchaïkovski aux côtés de Yehudi Menuhin et de Victoria Postnikova, une collaboration qui a été documentée par un film du célèbre réalisateur Bruno Monsaingeon. En 1989, Mstislav Rostropovitch invite Marc à prendre part au Festival d'Évian, qui dès lors développe une carrière internationale de soliste. Il joue régulièrement en tant que soliste avec des orchestres de renom en collaboration avec de nombreux chefs d’orchestre tels que Eliahu Inbal, Rafael Frühbeck de Burgos, Yan-Pascal Tortelier, Emmanuel Krivine, Alan Gilbert, Christian Arming, Lionel Bringuier, Alain Altinoglu, Michel Plasson, Jean-Claude Casadesus, Theodor Guschlbauer, John Nelson, Raymond Leppard, Erich Bergel, Philippe Entremont, Pascal Rophé, Philippe Bender, Paul McCreesh, Yutaka Sado, Kirill Karabits et Asher Fisch.

En 2021, Marc Coppey devient artiste en résidence avec l’Orquestra Sinfónica do Porto Casa da Música - avec qui il joue le Concerto pour violoncelle d'Elgar avec Christian Zacharias, Dvořák avec Vassily Sinaisky, le Concerto n°1 de Chostakovitch avec Stefan Blunier, le Concerto de Rhim avec le Remix Ensemble et Peter Rundel ainsi que le Concerto de Dutilleux avec John Storgards. Marc Coppey s'exécute régulièrement en Europe, en Amérique du Nord et du Sud ainsi qu’en Asie dans certaines salles de concert des plus prestigieuses, à savoir : le Wigmore Hall à Londre, le Schauspielhaus de Berlin, le Concertgebouw d'Amsterdam, la Salle Pleyel, le Théâtre de la Ville, le Théâtre des Champs-Elysées, le Théâtre du Châtelet, la Philharmonie de Paris, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, le National Concert Hall de Dublin, le Rudolfinum de Prague, la Grande Salle du Conservatoire Liszt à Budapest, la Grande Salle du Conservatoire de Moscou, la Philharmonie de Saint-Pétersbourg, le Casals Hall de Tokyo ou encore le Metropolitan Museum de New York. Il est notamment un invité régulier des festivals de Radio France Montpellier, de Strasbourg, de Besançon, de La Roque-d'Anthéron, de Monte-Carlo, de La Folle Journée de Nantes et de Lisbonne, du festival de Bach à Leipzig, de Stuttgart, de Midem, de Kuhmo, de Korsholm, de West Cork et de Prades.

Musicien de chambre passionné, il a exploré en détail le répertoire du violoncelle avec des artistes de renom tels que Maria-João Pires, Stephen Kovacevich, Nicholas Angelich, Aleksandar Madzar, Michel Beroff, Kun-Woo Paik, Finghin Collins, Michel Dalberto, Peter Laul, François-Frédéric Guy, Nelson Goerner, Augustin Dumay, Vadim Gluzman, Victoria Mullova, Liana Gourdjia, Valeriy Sokolov, Ilya Gringolts, Alina Pogostkina, Tedi Papavrami, David Grimal, Lawrence Power, Maxim Rysanov, Gérard Caussé, Janos Starker, Marie-Pierre Langlamet, Michel Portal, Romain Guyot, Emmanuel Pahud ainsi que les Quatuors Takács, Tokyo, Pražák, Modigliani, Ebène et Talich.

Il a été soliste au sein du quatuor Ysaÿe de 1995 à 2000, avec qui il s’est exécuté dans des salles de concerts des plus prestigieuses du monde entier. L'étendue du répertoire de Marc Coppey est la preuve même de sa profonde curiosité : il interprète fréquemment les suites de Bach et le répertoire principal des concertos, tout en consacrant autant d’énergie à l'interprétation des œuvres les moins connues. L’interprétation et la promotion de la musique contemporaine sont deux choses très importantes pour cet artiste à qui de nombreux compositeurs ont dédié des œuvres, dont Auerbach, Bertrand, Christian, Dufourt, Durieux, Fedele, Fénelon, Hurel, Jarrell, Jolas, Krawczyk, Lenot, Leroux, Mantovani, Meïmoun, Monnet, Pauset, Poppe, Pécou, Reverdy, Staud, Tanguy, Verrières. Il a présenté des premières mondiales de concertos de Lenot, Tanguy et de Monnet, ainsi que des premières françaises de concertos composés par Carter, Mantovani et Tüür.

En 2015, il a créé dix œuvres pour violoncelle en solo composées par certains des plus éminents compositeurs de nos jours en hommage à Pierre Boulez à la Philharmonie de Paris. La chaîne de télévision Arte l'a récemment filmé en direct interprétant l'Intégrale des Suites de Bach lors d’une soirée à Lyon. Les enregistrements de Marc Coppey ont été acclamés par la critique dans le monde entier. Parmi ces enregistrements, on retrouve des œuvres de Beethoven, Debussy, Emmanuel, Fauré, Grieg et Strauss, pour les labels Naïve, Decca, Harmonia Mundi et K617. Parmi ses enregistrements les plus récents figurent des créations mondiales des œuvres concertantes de Théodore Dubois pour le label Mirare. Son lancement de l'Intégrale des Suites de Bach (qui a reçu un “ffff” de Télérama) et d'un CD dédié à Dohnanyi (récompensé par 10 de Répertoire), ont tous les deux été enregistrés pour le label Aeon/Outhere. Aux côtés du Quatuor Pražák, Marc Coppey a enregistré le Quintette de Schubert pour le label Praga.

Sa discographie comprend également les grandes sonates russes pour violoncelle accompagné par le pianiste Peter Laul (Aeon), une interprétation du concerto de Martin Matalon (Accord/ Universal), un CD des sonates de Brahms avec le pianiste Peter Laul ainsi qu’un album de Schubert. Ses enregistrements du concerto pour violoncelle de Dutilleux et d’Épiphanie de Caplet avec l’orchestre de Liège sous la direction de Pascal Rophé ont reçu un ***** du BBC Music Magazine, un Diapason d’Or et un “Choc” dans le Monde de la Musique. En 2016, ses enregistrements des concertos pour violoncelle de Carl Philipp Emanuel Bach et d'Haydn avec Zagrebački Solisti (les solistes de Zagreb) ont été réalisés sous le label Audite. Parmi les enregistrements à venir, on retrouve le Concerto de Dvorak avec le Deutsches Symphonie-Orchester de Berlin et un cycle de Sonates de Beethoven enregistré en direct à la Philharmonie de Saint-Pétersbourg.

En novembre 2009, Marc Coppey est désigné pour interpréter Bach à la place de la Concorde à Paris à l'occasion du vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin. Outre sa carrière de concertiste et ses activités de musicien de chambre, Marc Coppey est également professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et dispense des masterclass à travers le globe. Il est également directeur artistique du festival de musique de chambre « Les Musicales de Colmar » et occupe le poste de directeur musical des Zagrebacki solisti (Solistes de Zagreb) depuis 2011. Il joue sur un violoncelle rare de Matteo Goffriller (conçu à Venise en 1711), le Van Wilgenburg et habite à Paris. Par ailleurs, Coppey a été nommé Officier des Arts et des Lettres par le ministre français de la Culture en 2014.

Marc Coppey est né à Strasbourg où il a étudié au Conservatoire avant de poursuivre ses études au Conservatoire National Supérieur de Paris et à l'Université d'Indiana à Bloomington.

Instruments: Cello

Participated to academies:

Masterclass of Marc Coppey (14)

Interview of Marc Coppey (2)