D'ombre et de silence, Prélude 1

D'ombre et de silence, Prélude 1

Henri Dutilleux

Claire-Marie Le Guay's masterclass

Français 47 min Piano

Claire-Marie Le Guay décrypte les secrets de l'oeuvre D'ombre et de silence de Henri Dutilleux en compagnie de son élève, Maria Nikiforov.

Produit par la Saline royale Academy en octobre 2020 à Arc-et-Senans.

Inclus dans tout abonnement - 29.90€ /mois, illimité
Retour à la navigation

La masterclass

Ils travaillent également sur la dynamique, l’importance des articulations et évoquent la manière dont ces éléments se connectent, entre autres, à travers l’histoire et la musique au sein du mouvement impressionniste. Selon le maître, « La preuve, c'est que quand Henri Dutilleux parle de l'Impressionnisme, il veut dire qu'il reconnaît cet héritage de Claude Debussy, qu'il le prolonge parce qu'il n’y a pas de début et il n'y a pas de fin. C'est la continuité de l'histoire, de l'humanité et de la musique. ». Après avoir corrigé certaines choses en terme de dynamique, ils finissent par examiner les articulations comme le legato, et par travailler ceci avec le pouce et le poids de la main.

  1. Une partie de cette œuvre comprend de longues harmonies et une atmosphère très impressionniste. 
  2. Chaque accord doit être étudié séparément afin que le musicien prenne le contrôle sur le son des accords. 
  3. Pour faire un crescendo, le poids et l’anticipation des images iconiques d’un son doivent être choisis pour obtenir ce type de dynamique. 
  4. Le musicien doit faire attention quand il va de pianissimo à fortissimo. 
  5. La même main doit avoir une voix qui fait un decrescendo et une voix qui fait un crescendo.

Les Trois Préludes de Henri Dutilleux n’ont pas été conçus comme un ensemble, mais ont été composés par intervalles de 1973 à 1994. Ils se superposent et succèdent aux quatre pièces pour 2 pianos composées entre 1970 et 1976 sous le titre Figures de Résonances, selon une genèse un peu compliquée. Le premier et le deuxième Préludes ont été rédigés en 1973 et plus tard, sous le titre D’Ombre et de Silence.

  • Élève:Maria Nikiforov
  • Instruments: Piano
  • Date:06 novembre 2020
  • Académie:Académie 1 nov. - 8 nov. 2020
Claire-Marie Le Guay

Claire-Marie Le Guay

Malheureusement, on ne joue pas d'instruments à cordes qui nous permettraient de faire un crescendo en augmentant la pression sur la corde ou en rajoutant du vibrato. On doit donc vraiment choisir le poids qu'on va mettre, l'impact qu'on va donner et comment on va anticiper cette imagination acoustique d'un son produisant un crescendo là où, physiquement, il ne le fait pas.

Claire-Marie Le Guay

Partition

Visez l’excellence ! Vous pouvez améliorer vos compétences grâce aux conseils d’experts. Téléchargez la partition annotée de cette masterclass de piano. Veuillez noter que ce morceau a été annoté en fonction des réactions et des commentaires de Claire-Marie Le Guay.

Claire-Marie Le Guay

Claire-Marie Le Guay

Claire-Marie le Guay est une pianiste soliste très demandée qui a joué avec de nombreux chefs et orchestres prestigieux, notamment l’Orchestre de Paris, la Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, le New Japan Philharmonic et le London Philharmonic Orchestra. Elle est lauréate de nombreux concours internationaux, dont les Victoires de la Musique et la Fondation Banque Populaire. Mme Le Guay a donné des récitals dans divers festivals de premier plan, dont le Festival International de Piano de la Roque d’Anthéron, le MDR Musiksommer, le Klavier-Festival Ruhr en Allemagne et le Lockenhaus Festival en Autriche. Ses enregistrements de Liszt, de Schumann, de Hadyn, de Mozart, and de Dutilleux ont tous été remarqués et salués par les médias tels que le Pianiste, le Choc de Classica, le Diapason, le Gramophone et le Mirare.

Claire-Marie Le Guay accorde une grande importance à la transmission musicale. Cette passion l’a amenée à participer à “Au cœur d’une œuvre”, une série de concerts qui s’est déroulée de 2014 à 2017 à la salle Gaveau à Paris. Elle a aussi participé à une autre série de concerts-conférences intitulée “Concerts Guidés”. Depuis 2012, Le Guay a collaboré avec l’Opéra de Dijon pour présenter différents projets pédagogiques et a développé un projet éducatif pour les familles au Festival de Pâques d’Aix-en-Provence. En 2015, Claire-Marie Le Guay a été nommée Eisenhower Fellow en reconnaissance pour la vulgarisation et la transmission de la musique classique. Elle est professeur à l’Académie de Musique Française de l’École Normale de Musique de Paris depuis 2002 et est directrice artistique du Festival International de musique de Dinard. 

Vidéos associées

Nous vous recommandons également