Sonate pour violoncelle Nr. 2

Sonate pour violoncelle Nr. 2

Johannes Brahms

Gary Hoffman's masterclass

Anglais 1 h Violoncelle

Gary Hoffman livre de précieux conseils sur l'interprétation de la sonate pour violoncelle n°2 de Brahms, lors de cette masterclass.

Produit par la Saline royale Academy en octobre 2020 à Arc-et-Senans.

Inclus dans tout abonnement - 29.90€ /mois, illimité
Retour à la navigation

La masterclass

Ce que nous apprenons dans cette masterclass de violoncelle

  1. Les décisions techniques (archets, doigtés, changement de positions) doivent se fonder sur le caractère de la musique 
  2. Parfois, les descentes d'archet permettent de jouer avec de la liberté et du pouvoir 
  3. Certains fragments doivent être joués comme si c’était la dernière phrase que quelqu’un jouerait dans sa vie 
  4. Si quelqu’un fait quelque chose parce qu’il y croit, il doit l’exprimer. 
  5. Les joueurs doivent se préoccuper davantage de la façon dont ils vont produire le son.
  • Élève:Florianne Remme
  • Instruments: Violoncelle
  • Date:27 octobre 2020
  • Académie:Académie 25 oct. - 1 nov. 2020

Partition

Visez l’excellence ! Vous pouvez améliorer vos compétences grâce aux conseils d’experts. Téléchargez la partition annotée de cette masterclass de violoncelle. Veuillez noter que ce morceau a été annoté en fonction des réactions et des commentaires de Gary Hoffman.

Gary Hoffman

Gary Hoffman

Gary Hoffman est l'un des violoncellistes les plus remarquables de notre époque, alliant maîtrise instrumentale, grande beauté du son et sensibilité poétique dans ses interprétations distinctives et mémorables. Né à Vancouver, au Canada, en 1956, il a étudié le violoncelle avec Janos Starker. M. Hoffman a obtenu une notoriété internationale en 1986 lorsqu'il est devenu le premier Nord-Américain à remporter le Concours international Rostropovitch à Paris. Il se produit fréquemment en soliste avec les plus grands orchestres du monde, notamment ceux de Chicago, Londres, Montréal, Toronto et San Francisco. M. Hoffman collabore régulièrement avec des chefs d'orchestre aussi célèbres qu'André Prévin, Charles Dutoit, Mstislav Rostropovich, Pinchas Zuckerman, Andrew Davis, Herbert Blomstedt, Kent Nagano, Jésus Lopez-Cobos et James Levine.

Il se produit dans d'importants récitals et séries de musique de chambre dans le monde entier, bien qu'il passe la majorité de son temps entre l'Europe et l'Amérique. Il est souvent invité par les quatuors à cordes Emerson, Tokyo, Borromeo, Brentano et Ysaye. Hoffman est un invité régulier de la Société de musique de chambre du Lincoln Center. En outre, il a créé de nombreux concertos (Laurent Petitgirard, Joel Hoffman, Renaud Gagneux, Gil Shohat, Graciane Finzi, Dominique Lemaître, première Française du Concerto pour violoncelle d'Elliott Carter, etc.) Par ailleurs, il est l'invité de grandes salles telles que le Théâtre du Châtelet, le Théâtre des Champs Elysées, le Concertgebouw d'Amsterdam, le Kennedy Center, et de nombreux festivals comme Ravinia, La Jolla, Schleswig Holstein, le Verbier, le Festival International de Colmar, Evian, le Festival de Prades, le Honk Kong International Chamber Music Festival, Storioni, et bien d'autres.

Gary Hoffman joue et donne des masterclass dans le monde entier. Il fait partie de la famille de l'Académie Kronberg depuis des années, intimement impliqué dans les Masters de l'Académie, les festivals et les semaines de master class. En septembre 2011, il a été nommé professeur à la Chapelle Musicale de Bruxelles.

Brahms

Johannes Brahms

Né à Hambourg, en Allemagne, le 7 mai 1833, Johannes Brahms est le fils du musicien Johann Jakob Brahms. Johannes Brahms a commencé son éducation musicale en apprenant le piano, le violoncelle et le cor. Dès l’âge de 7 ans, il étudie le piano avec Otto Friedrich Willibald Cossel.

Compositeur, pianiste et chef d’orchestre, Brahms a commencé sa carrière à la fin de la tradition classique (vers 1720 - 1820) et s’est imposé comme une figure importante de l’ère romantique de la musique classique. Sa première tournée de concerts a eu lieu en 1853 où il a noué une profonde camaraderie avec son collègue musicien Rober Schumann. 

Sa première œuvre majeure présentée au public est le Concerto n° 1 pour piano et orchestre en Ré mineur, qu’il interprète lui-même à Leipzig en 1859. En 1863, il s’installe à Vienne, où il est nommé chef d’orchestre de la Singakademie (académie de chant), qu’il quittera qu’un an plus tard. 

En 1868, Brahms est devenu célèbre dans toute l’Europe avec la première présentation de son célèbre Requiem allemand. Parmi les autres œuvres notables de Brahms, on peut citer : Concerto pour piano n° 1 en Ré mineur, op. 15, Variation et fugue sur un thème d'Haendel, op.24, Quatuor pour piano n 1 en Sol mineur, op. 25, Sonate pour violoncelle n° 1 en Mi mineur, op. 38  Symphonie n° 1 en Do mineur, op. 68 Concerto pour violon en Ré majeur, op. 77 Symphonie n°3 en Fa majeur, op. 78 Symphonie n° 4 en Mi mineur, op. 98, et Sonate pour violoncelle n° 2 en Fa majeur, op. 99 Quintette avec clarinette en Si mineur, op. 115. Brahms a été loué pour sa profonde compréhension de la construction formelle, sa richesse mélodique, sa complexité harmonique et sa capacité à créer une myriade d’ambiances et d’atmosphères. 

Johannes Brahms est décédé le 3 avril 1897 à Vienne. 

Crédit photo : Fritz Luckhardt

Vidéos associées

Nous vous recommandons également