Ballade Nr. 1

Ballade Nr. 1

Frédéric Chopin

Jacques Rouvier's masterclass

Anglais 34 min Piano

Dans cette masterclass, Jacques Rouvier aborde des thèmes tels que la respiration ou la structuration de l'effort pour interpréter au mieux la Ballade Nr. 1 de Chopin.

Produit par la Saline royale Academy en février 2021 à Arc-et-Senans.

Inclus dans tout abonnement - 29.90€ /mois, illimité
Retour à la navigation

La masterclass

À propos de cette masterclass de Jacques Rouvier

La liberté rythmique est l’une des caractéristiques principales du style musical de Frédéric Chopin. Dans le processus de travail de cette pièce, le Maître attire l’attention sur la respiration phraséologique interne, qui repose sur une liberté rythmique élargie. Pour faire une distribution uniforme et contrôlée des efforts, l’attention est concentrée sur le contrôle de l’énergie de l’interprète et de son orientation.

Ce que nous apprenons dans cette masterclass de piano

  1. On doit structurer les phrases. 
  2. On doit libérer le rythme. 
  3. On doit réagir aux changements d’harmonie par l’articulation et le timbre. 
  4. Pour prolonger le temps, on doit utiliser rubato et long legato. 
  5. On doit former l’image virtuelle pour avoir le bon sentiment de la musique. 
  6. On doit contrôler la distribution de l’énergie et la corréler avec le souffle musical.

Ballade No. 1 en sol mineur, op. 23 a été réalisée en 1835 à Paris et dédiée au baron Nathaniel von Stockhausen. La pièce est structurellement complexe et ne se limite pas strictement à une forme particulière, mais incorpore des idées provenant principalement de la sonate et des formes de variation. Une caractéristique distinctive est sa signature temporelle.

  • Élève:Yuki Osaki
  • Instruments: Piano
  • Date:13 février 2021
  • Académie:Académie 7 fév. - 14 fév. 2021
Jacques Rouvier

Jacques Rouvier

Ne perds pas ton énergie au début.

Jacques Rouvier

Partition

Visez l’excellence ! Vous pouvez améliorer vos compétences grâce aux conseils d’experts. Téléchargez la partition annotée de cette masterclass de piano. Veuillez noter que ce morceau a été annoté en fonction des réactions et des commentaires de Jacques Rouvier.

Jacques Rouvier

Jacques Rouvier

Né à Marseille dans une famille de musiciens, Jacques Rouvier reçut l’enseignement de Vlado Perlemuter, Pierre Sancan et Jean Hubeau au CNSM de Paris, où il obtint ses Prix de Piano et de Musique de chambre, et où il complètera sa formation en Harmonie et Direction d’orchestre. Il doit à Pierre Barbizet ainsi qu’à Jean Fassina un grand enrichissement pédagogique et humain.

 

Lauréat des concours Viotti, M. Canals, Union Européenne de Radio, Long-Thibaud, Fondation de la Vocation, il fonde en 1970 le trio ROUVIER-KANTOROW-MULLER avec lequel il se produit toujours régulièrement. Il a participé à de nombreux festivals et académies (Prades, Spoleto, Kuhmo, Aix-en-Provence, Hamamatsu) et donné des master classes dans le monde entier. Ses enregistrements de l’intégrale de l’œuvre pour piano de Maurice Ravel ainsi que les sonates de Ravel et Debussy avec J.J. Kantorow ont reçu le Grand Prix du Disque. Il a également enregistré l’œuvre complète de Debussy et une trentaine d’autres CD. Invité à participer aux jurys de prestigieux concours internationaux (Tchaïkovsky, Leeds, Santander, Rubinstein, Marguerite Long), il enseigne depuis 1979 au CNSM de Paris, ainsi qu’à l’UDK de Berlin.

Chopin

Frédéric Chopin

Né en Pologne en 1810, Frédéric Chopin était un pianiste doué et un compositeur très réputé. Enfant prodige, il se produit dès l’âge de six ans dans les grandes salles de la bourgeoisie polonaise. C’est à cette époque que le jeune musicien commence à composer. Entre 1810 et 1830, il a composé 30 œuvres pour piano solo. 

Les compositions de Chopin comprennent de belles mélodies, des harmonies sophistiquées et une approche originale de la conception formelle. Si le piano est l’instrument romantique par excellence, c’est en grande partie grâce à la contribution de Chopin. Aux antipodes du pianisme orchestral de son contemporain Franz Liszt (représentant de la facette la plus extravertie et passionnée, presque exhibitionniste, du romantisme), le compositeur polonais explore un style intrinsèquement poétique, d’un lyrisme subtil. Les deux compositeurs deviendront plus tard amis et admirateurs de leurs œuvres respectives. 

On dit que les premières compositions de Chopin sont, d’une certaine manière, le produit de l’influence du “style brillant” du piano public associé à des compositeurs tels que Hummel, Weber, Moscheles et Kalkbrenner. Plus tard, les pièces composées pendant sa période varsovienne qui impliquent un remaniement radical des formes, des procédures et matériaux, témoignent de l’influence des compositeurs classiques viennois et de Bach. L’influence de la musique populaire polonaise est également essentielle dans ses œuvres. 

 

Vidéos associées

Nous vous recommandons également