Sonate pour violon en Mi bémol Majeur, Op. 18

Sonate pour violon en Mi bémol Majeur, Op. 18

Richard Strauss

Mihaela Martin's masterclass

Anglais 45 min Violon

Dans cette session, Mihaela Martin souligne des problèmes liés à l'énergie ou physique que les étudiants rencontrent lors de l'interprétation de cette oeuvre.

Produit par la Saline royale Academy en février 2021 à Arc-et-Senans.

Inclus dans tout abonnement - 29.90€ /mois, illimité
Retour à la navigation

La masterclass

À propos de cette masterclass de Mihaela Martin

Le Maître apprécie les longues notes et l’énergie : "(…) surtout pendant le Premier Mouvement, chaque fois que tu as une longue note, tu dois toujours sentir qu’il y a de la passion, il y a un désir brûlant d’être romantique.”, "Ne joue pas les longues notes vides”. Le Maître travaille beaucoup sur ce sujet, mettant en évidence différentes ressources pour donner vie et énergie aux longues notes. Des problèmes plus physiques sont également abordés : "chaque fois que tu lances un archet (…) ne viens pas avec le violon sur l’archet. Viens avec l’archet sur le violon.”. C’est un sujet sur lequel beaucoup de travail est fait pendant la classe, différenciant la position du violoniste qui déplace son instrument, par opposition au pianiste, dont l’instrument est toujours immobile.

Ce que nous apprenons dans cette masterclass de violon

  1. Plus on ressent les différents côtés de la pièce, plus il devient facile de jouer 
  2. C’est important de donner un sentiment et un lien legato à partir de l’archet 
  3. Balancer avec le corps influence négativement le son 
  4. L’archet a toujours besoin de stabilité 
  5. Une note importante nécessite un vibrato dès le début 
  6. Les notes doivent avoir un but musical

Strauss écrivit sa Sonate entre juin et novembre 1887. Elle marque la fin d’une époque à plus d’un titre : comme dernier morceau de musique de chambre dans l’œuvre du compositeur alors âgé de 23 ans, comme la fin de sa première période de travail ; et la fin de la tradition brahmsienne dans son ensemble, dans le langage duquel elle est formulée, tout en abandonnant une partie de sa grammaire originale.

  • Élève:Chi-Hung Huang
  • Instruments: Violon
  • Date:17 février 2021
  • Académie:Académie 14 fév. - 21 fév. 2021
Mihaela Martin

Mihaela Martin

(…) ce que vous avez fait maintenant avec différents types d'énergies aide également votre côté technique.

Mihaela Martin

Partition

Visez l’excellence ! Vous pouvez améliorer vos compétences grâce aux conseils d’experts. Téléchargez la partition annotée de cette masterclass de violon. Veuillez noter que ce morceau a été annoté en fonction des réactions et des commentaires de Mihaela Martin.

Mihaela Martin

Mihaela Martin

Née à Bucarest, la Roumaine Michaela Martin compte parmi les meilleurs violonistes de sa génération. Elle a été formée, dès l’âge de cinq ans, par Stefan Gheorghiu, lui-même élève de George Enescu et de David Oistrach.

 

Deuxième prix à 19 ans au Concours Tchaikovsky à Moscou, Mihaela Martin est également lauréate des Concours Tibor Varga (Sion), Montréal et Bruxelles (Reine Elisabeth 1980). Mais c’est surtout son premier prix au concours d’Indianapolis, en 1982, qui lança la jeune violoniste sur la scène internationale.

 

Commencent alors les grandes tournées de concerts, aux Etats-Unis et en Europe, dont un début au Carnegie Hall. Soliste demandée, appréciée pour sa musicalité et le tempérament de son jeu, Mihaela Martin se produit avec des orchestres tels que le BBC Symphony, le Royal Philharmonic Orchestra, les symphoniques de Montreal, Rotterdam, Göteborg, Bamberg, Bucarest, l’Orchestre du Mozarteum de Salzburg, le Gewandhausorchester Leipzig, sous la direction de chefs tels que Kurt Masur, Neeme Järvi, Ferdinand Leitner, Nikolaus Harnoncourt, Charles Dutoit…

 

Dans le domaine de la musique de chambre, la violoniste roumaine a pour partenaires Yuri Bashmet, David Geringas, Boris Pergamenschikow, Frans Helmerson, Pavel Gililov, Martha Argerich, Itamar Golan, Elisabeth Leonskaja, Gérard Caussé… Elle se produit dans les festivals de Khumo, Korsholm (Finlande), Prades, Umea (Suède), Verbier (Suisse), Portogruaro (Italie), Kytakiushu (Japon), Schleswig Holstein, Delft et Isräel.

 

Parmi ses enregistrements, signalons le double concerto de Brahms avec le violoncelliste Frans Helmerson, l’intégrale des conceros pour violon de Mozart avec les « Virtuoses de Bucarest » et l’intégrale des sonates pour violon d’Enescu.

 

Mihaela Martine joue un violon J.B. Guadagnini de 1748.

 

Elle est professeur à la Musikhoschule Köln depuis 1982. Elle enseigne à l’Académie musicale de Villecroze en 2014 et 2020

Vidéos associées

Nous vous recommandons également