Concerto pour flûte en sol majeur, 1ere mouvement

Concerto pour flûte en sol majeur, 1ere mouvement

Wolfgang Amadeus Mozart

Silvia Careddu's masterclass

Anglais 36 min Flûte

Dans cette masterclass, Silvia Careddu donne de précieux conseils pour interpréter le Concerto pour flûte en sol majeur de Mozart.

Produit par la Saline royale Academy en février 2021 à Arc-et-Senans.

Inclus dans tout abonnement - 29.90€ /mois, illimité
Retour à la navigation

Partition

Visez l’excellence ! Vous pouvez améliorer vos compétences grâce aux conseils d’experts. Téléchargez la partition annotée de cette masterclass de flûte. Veuillez noter que ce morceau a été annoté en fonction des réactions et des commentaires de Silvia Careddu.

Silvia Careddu

Silvia Careddu

Prix à l’unanimité et Prix du Public du Concours de Musique de Genève et d’importants concours internationaux (Premier prix à l’unanimité au Concours International Syrinx à Rome, prix de l’Académie Musicale de Villecroze, prix de la Fondation Lion’s Club et de celui de la Fondation Internationale Premio Sassari en Italie), Silvia a commencé ses études dans le conservatoire de sa ville natale à Cagliari en Italie. Elle les poursuit au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où elle obtient le premier prix à l’unanimité avec les félicitations du jury. Aurèle Nicolet, Emmanuel Pahud, Raymond Guiot, Riccardo Ghiani, Florence Souchard, Pierre-Yves Artaud, notamment marquent son parcours musical durant cette période.

 

Sa carrière prend un tournant décisif en 2002, suite à sa rencontre avec Lorin Maazel, qui l’invite à rejoindre la Filarmonica Arturo Toscanini en qualité de flûte solo. Après avoir été aussi flûte solo des Wiener Philharmoniker – Wiener Staatsoper, des Wiener Symphoniker et de la Konzerthausorchester de Berlin, elle collabore régulièrement avec de nombreux orchestres, tels que la Kammerakademie de Potsdam, la Sinfonia Grange au Lac, le Mahler Chamber Orchestra, le Chamber Orchestra of Europe, le Budapest Festival Orchestra, la Philharmonia Orchestra, la Mito Chamber Orchestra, Les Dissonances, la Radio Suédoise, le Bayerische Rundfunk, WDR-Köln.

 

Silvia est membre fondatrice du Alban Berg Ensemble Wien, septuor éclectique basé au Musikverein de Vienne et qui enregistre pour la Deutsche Grammophon. Très demandée sur la scène internationale, elle joue dans d’importants festivals : le Schleswig-Holstein, Festival des Arcs, Bürgenstock Momente, Festival de Pollença, Festival de Salon de Provence, Riva del Garda, Hitzacker Musik, le Festival Flautissimo à Rome, Fukuoka Flute Japan Convention, NFA American Flute Convention, AFE Convention Espagnole de la Flute, Festival de Colmar, Festival de Bellerive.

 

Pédagogue passionnée, elle est professeur de flûte à la HEAR et au Conservatoire de Strasbourg, à la Hochschule für Musik « Hanns Eisler« de Berlin, à la Barenboim-Said Akademie (Berlin) et à la Scuola di Musica de Fiesole (Italie). Elle donne des masterclass partout dans le monde, surtout en Europe et en Asie. Silvia est invitée à faire partie des jurys d’importants concours internationaux, comme le Concours de Genève, le Concours A. Nicolet, Premio Abbado, le Concours Larrieu, le Crussell International Flute Competition, le Printemps de Prague.

Mozart

Wolfgang Amadeus Mozart

Wolfgang Amadeus Mozart était un grand enfant prodige de la musique occidentale et l’un des musiciens les plus importants du classicisme. Il a écrit plus de six cents compositions, a développé et popularisé, à lui seul, le concerto pour piano. Il était largement reconnu de son vivant et est toujours considéré comme le compositeur le plus universel de l’histoire de la musique classique.

Né en 1756 à Salzburg, en Autriche, d’Anna Maria et de Léopold Mozart, Wolfgang Amadeus Mozart a été reconnu très tôt pour ses talents musicaux. À quatre ans, le jeune prodige commence à jouer du clavecin et à cinq ans, il compose des pièces. La famille Mozart a fait plusieurs voyages en Europe pour montrer la virtuosité sensationnelle du jeune garçon et de sa sœur au clavecin et au violon. 

Plus tard, Mozart a connu une carrière florissante à Vienne. Il jouait fréquemment en tant que pianiste et était considéré comme le meilleur pianiste de la ville. En plus de sa carrière d’interprète, Mozart s’est imposé comme un excellent compositeur. En 1782, il a écrit l’opéra Die Entführung aus dem Serail qui a connu un grand succès. Parmi les autres opéras célèbres écrits par le compositeur en pleine ascension figurent Le Nozze de Figaro (1786), Don Giovanni (1787) et Cósi fan Tutte (1790). 

La mort de son père en 1787 a peut-être marqué le déclin de la carrière de Mozart. Il a composé très peu d’œuvres, a souffert de nombreux problèmes financiers et en 1791, lors d’une visite à Prague pour la première de son opéra La clemenza di Tito, Mozart est tombé très malade. Dans ses derniers jours, Mozart s’est occupé de terminer son œuvre final : Le Requiem en Ré mineur, K. 626. Malheureusement, il n’a pas pu achever cette œuvre (elle a été terminée plus tard par son élève Franz Xaver Süssmayr), car il est décédé le 5 décembre 1791, probablement d’une fièvre rhumatismale, mais la cause officielle de sa mort reste inconnue.

Malgré la disparition tragique et précoce de Mozart, le brillant instrumentiste et compositeur a laissé un héritage inégalé. Il était un compositeur doué dans tous les domaines et a écrit dans tous les genres majeurs, y compris des symphonies, des opéras, des concertos pour solistes, des sonates, des messes et plus encore. Son influence est vaste et profonde et sa musique continue d’être reconnue et célébrée avec ingéniosité.

 

Vidéos associées

Nous vous recommandons également